L'action du forum se déroule en France de nos jours. Les sorciers essayent de protéger le secret de leur existence. Le conseil des Arcanes créa la capitale de la sorcellerie Avalon et dont les Moldus sont à jamais banni, afin de préserver le secret du monde magique. Un groupuscule est apparu se faisant appeler le clan de la Goétie; il prône l’hégémonie de la race des sorciers sur les moldus. Qui du conseil des Arcanes ou du clan de la Goétie fera basculer le destin de chacun?
Ambroise de Beauregard
Fondateur du forum
aka Fatum
MP ϟ PROFIL
Zoé Sybille
Admin correctrice
aka Zoë
MP ϟ PROFIL
Prénom P.Nom
rang
aka PSEUDO
MP ϟ PROFIL
Prénom P.Nom
rang
aka PSEUDO
MP ϟ PROFIL


Partagez|

Les malheurs du stagiaire... Prio Charles

Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Sorcier
Date d'inscription : 27/11/2018
Messages : 12
Gallion : 39

MessageSujet: Les malheurs du stagiaire... Prio Charles Dim 2 Déc - 13:28

Les malheurs du stagiaire...

-T'en fais pas va, c'est juste une petite brûlure de pacotille tu verras !

Telle avait été les paroles peu convaincante d'Alice à son collègue d'infortune. Tout d'eux venaient de débarquer à l'hosto pour une histoire bien rocambolesque. Il est vrai qu'avec le métier liés aux créatures magiques, chaque journée ne ressemblait en rien à la précédente. C'était ça qu'elle aimait dans son travail, pas ses paperasses à remplir mais bien quand elle se retrouve sur le terrain, comme ses collègue stratifs. On avait beau lui répéter qu'elle n'était pas obliger de se déplacer, vu son rang de chef de section, la jeune sorcière ne pouvait guère s'en empêcher. Elle aimait bouger, et c'était pas en se tournant les pouces dans son bureau que ça allait changer. Du jour au lendemain, elle se prit un coéquipier comme les autres. Dans la régulation des créatures magiques, elle avait mise en place un système de duo, pour que chaque groupe puisse parer à toute situation. Et jusqu'ici, ce procédé fonctionnait plutôt bien. Enfin, y avait des esclandres par moments, comme aujourd'hui. Obliger de traîner son colites par les bras jusqu'au premier hôpital croisé. Celui-ci était livide, le bras sévèrement brûlé dont coulait par endroit du sang. Alice soupira, lasser par l'incompétence constante de son jeune ami. C'était un sorcier en période de stage chez eux, et qui se débrouillait aussi bien qu'un éléphant dans un magasin de porcelaine. Il bousillait tout ce qu'il touchait, se comportait comme un imbécile avec les créatures et n'arrêtait pas de l'emmerder avec des questions débiles à longueur de journée. Alice ne pouvait pas le sentir, mais elle tachait de rester professionnel, même si cela consistait à faire des allers-retours constants à l'hopital... Et ce matin avait été le même que les 3 autres jours de la semaines..

Ils étaient tombé ce jour-là sur une cargaison de crabe de feu sur le quai. Le propriétaire n'était pas en ordre de passeport ni de permis à jour, elle avait donc entreprit de les confisquer pour les apporter au département. C'est alors que le jeune Sullivan eut la merveilleuse idée d'ouvrir le sac «  pour voir comment c'est en vrai », résultat, la créature n'avait pas perdu de temps lui envoyer des flammes en guise d'avertissement. Alice l'avait stupéfier, et s'était rendue immédiatement en ces lieux pour soigner le stagiaire.

Le gars en question marchait avec difficulté, et la jeune sorcière se demanda si ses jambes avaient également été brûler par la même occasion. Elle soupira une nouvelle fois avant d'entendre son stagiaire s'écrier d'une voix affolée :

« Je vais mourir, c'est sûr ! Je...J..Je suis sur qu'il était infecté d'une horribbbb...ble maladie ! »

Non mais quel imbécile.... La jeune femme secoua sa longue chevelure, le sourire absent, avant de lui répondre d'une voix froide et mécanique :

« Il ne t'a même pas touché idiot... Ce ne sont juste que les flammes qui te font mal.. »

Elle l'installa sur un lit vide et attendit qu'une infirmière passe s'occuper du malade, dont le teint devenait laiteux à mesure que le temps passait...

ft. Charles

_________________

Que je meure à l'instant si l'envie me reprend


De remettre ma tête dans la gueule du serpent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Les malheurs du stagiaire... Prio Charles Dim 2 Déc - 16:54


Alice Hautecourt et Charles A.Lagerfeld
⚜️ les malheurs du stagiaire ⚜️

La journée commençait à merveille par une visite médicale, non pas de courtoisie, mais obligatoire. Charles se serait bien passé à devoir se rendre dans un établissement médical magique, mais le choix s’était imposé à lui. C’est ainsi que le vampire arpenta les longs couloirs afin de se rendre à son rendez-vous qui lui fut imposé… Charles n’aimait pas ce type de docteur, personne ne les aimait en réalité, pourtant, ils étaient importants. Pour le jeune homme, ils étaient juste des médecins pour diverses choses, là la spécificité du praticien étant l’esprit.

Autant ne pas vous décrire ce à quoi Charles pensait. Contentons-nous de passer ce passage et d’en arriver au moment où il termina cette entrevue… Inutile. Le médecin annonça très clairement à Charles qu’il était suicidaire, ne s’étant pas remis de son agression, il vivait continuellement dans le passé et dans sa peur. Facile à dire pour un pauvre homme qui n’avait rien de si tortueux dans son passé.

Charles longea le mur d’un de ces couloirs blancs vous donnant la nausée… Comme une autre odeur qui lui faisait souvent tourner la tête aussi. De faim. Oui, dans les hôpitaux, ça arrive à sentir l’odeur du sang, il n’est donc pas très malin d’y convoquer un vampire, bien que celui-ci sache se tenir.

Entendant une voix gémissante sur son chemin, Charles préféra éviter la zone, hors, il devait obligatoirement y passer. Sa veste noire, le col remonté, le vampire tenta de ne pas trop inspirer par le nez afin d’éviter l’odeur du sang… Toujours si attrayante. Comment pouvait-on laisser une telle horreur se produire ? Arrivant devant la chambre, la porte était grande ouverte, donnant une vue parfaite sur le bras ensanglanter du blessé. Ni une, ni deux, Charles prit n’importe quoi se trouvant sous sa main afin d’aller appliquer l’objet sur la blessure. Il était préférable d’éviter que le sang ne coule trop. Son flair intéressé trouva rapidement l’endroit d’où venait l’origine, une zone où une application pouvait se faire.

Une fois son tissu bloqué pour parer à la perte du liquide rougeâtre, Charles recula, comme s’il venait de subir un choc. Il observa la jeune femme blonde et ne parvint pas à s’exprimer autrement que :

« J… J… Je… »

⇜ code by bat'phanie ⇝
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sorcier
Date d'inscription : 27/11/2018
Messages : 12
Gallion : 39

MessageSujet: Re: Les malheurs du stagiaire... Prio Charles Dim 2 Déc - 20:55

Les malheurs du stagiaire...

Comme il était épuisant d'attendre aussi longtemps. Jamais elle aurait imaginé que le simple fait de ne rien faire fatiguait autant. Elle qui avait l'habitude de bouger constamment, la voila cloué sur place à attendre qu'un docteur daigne de pointer le bout de ses lunettes. S'affalant sans grâce sur l'un des fauteuils de la chambre, Alice soupira bruyamment, fusillant du regard le jeune stagiaire qui l'avait mit dans un tel pétrin. Celui-ci gémissait comme si la mort allait venir le chercher. Ce qui malheureusement pour la jeune sorcière, n'arriverait pas aujourd'hui. Ses prunelles saphir l'observait se plaindre, avant de se détourner vers la fenêtre, d’où l'on pouvait désormais apercevoir des gouttelettes perler sur la vitre. Elle se surprenait à s'imaginer dehors, sous sa forme animale à courir sous une pluie battante, insensible au mauvais temps et la boue qu'elle aurait sur son pelage. Ça c'était la belle vie, non pas se retrouver en compagnie d'un parfait idiot. Alice posa son écharpe sur le bord du lit, qui soudainement, semblait presque  la faire suffoquer. Sullivan gémit une nouvelle fois avant qu'une personne apparut dans la pièce soudainement. Il était plutôt grand, le visage livide, et se précipita sans mot sur son acolyte. La jolie blonde se redressa dans un bond, surprise par un tel comportement. L'homme en question portait une longue veste sombre, son col lui cachant la moitié du visage. Il prit son écharpe et l'appliqua en toute hâte sur la blessure du garçon. Celui-ci, qui avait déjà hurlé en le voyant entrer comme une bombe, protesta mollement :

« Mais..Mais qui êtes vous bon sang?! »

Il cria une nouvelle fois quand l'homme serra davantage le bout de tissu sur sa plaie. Alice, mécontente qu'un parfait inconnu intervienne de la sorte, tapa doucement à plusieurs reprises du talon tout en prenant la parole d'une voix ironique :

« Il est clair que vous ne ressemblez en rien à un médecin, ni à une infirmière d'ailleurs... »

Sullivan voulu ajouter quelque chose, mais le regard furibond de la demoiselle l'empêcha d'en sortir les mots. Il s'affaissa et observa d'un œil effrayer l'homme à la veste sombre. Alice soupira avant de reprendre la parole, le dévisageant de ses yeux saphirs :

« Vous avez intérêt à répondre rapidement à la question de mon collègue si vous ne voulez pas que les choses tournent mal pour vous... »

Faut dire qu'elle en a du caractère la blondinette....

ft. Charles

_________________

Que je meure à l'instant si l'envie me reprend


De remettre ma tête dans la gueule du serpent
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Les malheurs du stagiaire... Prio Charles

Revenir en haut Aller en bas
Les malheurs du stagiaire... Prio Charles
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Hommage bien mérité à Gérard-Pierre Charles un grand mapou
» Echange Charles Baker/ Himler Rebu autour du CEP
» AVANT PROJET DE LOA DU SENATEUR FETICHEUR MOISE JEAN CHARLES !
» PREVAL, CELESTIN ,MAWOM ,MOISE J CHARLES SOUPLE BA NOU YON TI CHANS
» Duo Nana Mouskouri ,Charles Aznavour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: L'hôpital Ceridwen-
Sauter vers: