AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Laissez-moi accomplir mon destin {feat: Ambroise de Beauregard}

Aller en bas
AuteurMessage
avatar

Chat timbré
Modotte
Localisation : Là où il y a de la lumière mais pas trop, histoire de ne pas mourir douloureusement
Messages : 57
Age : 28
Date d'inscription : 14/06/2018

MessageSujet: Laissez-moi accomplir mon destin {feat: Ambroise de Beauregard} Lun 9 Juil - 20:44

This is my destiny
◮ Charles & Ambroise
La logique voudrait que tu sois encore en train de te faire du mal quelque part. Que tu portes la poisse à une tierce personne quelque part en ce monde. Et tu sais quoi ? Ce n'est hélas pas encore le cas. Dommage non ? Il ne semblerait pas. Tu sembles ravi de ta situation, mais quelle est-elle ?

L'allée de bimbeloterie, tu t'y trouves actuellement. Angélique t'a forcé à boire du sang de la banque. Quel tristesse ! Tu aurais pu te retrouver dans cette situation affamé... toutes les lamentations du monde ne suffiraient pas à exprimer le désespoir auquel tu échappes. Nous en sommes déçu mon ami.

Assit sur un banc, la nuit commençant à se faire sentir, tu gardes cependant ta capuche. Ces vêtements sont d'un grotesque. Il faudrait vraiment que tu penses à te faire relooker. Ta vue donne celle d'un clochard. Portant un pantalon droit assez usé, un pull avec une capuche et ton manteau style cowboy. Tu es vraiment pitoyable. Non, en faite, ton image reflette parfaitement ce que tu es.

Sortant ton herbe, tu tasses le tout dans un papier pour ensuite allumer la chose. Un ancien sorcier fumant des trucs moldus. Tu feras vraiment tout dans ta vie toi. Quel était donc ce si palpitant projet pour la soirée ? Avec tout le rhum que tu avais acheté juste avant, ne vas pas essayer de nous faire croire que c'est pour une soirée pirate, tu n'as pas d'ami ! Alors quoi ? Tiens, tu te lèves maintenant ? Et pour aller où, Monsieur ? Une boutique de potion. Vraiment, quelle idée morbide s'est faufilé dans ton pauvre petit esprit tordu ?


Ouvrant la porte de manière totalement nonchalante, tu te diriges vers divers objets pour les observer. Une taff après, tu sors de la lamentable poche de ton vieux manteau pourrit, un papier totalement froissé comportant une liste d’ingrédient pour une potion. Allez, le suicide par potion !!!! Mais tu vas avoir mal crétin ! N’est-il pas ce que tu souhaites éviter ? Ah moins que… Oui, le rhum n’est sans doute pas étranger à cette idée… Quel bon plaisir. A moins que tu ne te foires en potion et fasse exploser à peu près tout… Je te rappel, bien aimablement, que les potions et toi, ça fait deux.  



_________________
LAISSEZ MOI MOURIR SEUL
bien que je ne veuille pas que cela soit douloureux
La mort serait une délivrance par rapport à cet enfer de l'éternité. Grande connaissance ? Non, mais j'anticipe le fait que je vais longuement me faire chier. Et que Gabriel me détruira tout au long de mon éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Localisation : Avalon
Messages : 22
Age : 39
Date d'inscription : 23/06/2018

MessageSujet: Re: Laissez-moi accomplir mon destin {feat: Ambroise de Beauregard} Mar 10 Juil - 13:42

Ambroise ferma la porte de son bureau, une secrétaire s'approcha.

« Non, plus rien pour aujourd'hui sauf en cas d'extrême urgence ! »

Elle fit aussitôt demi tour sans demander son reste. Ambroise était d'une humeur massacrante ce jour. Rien n'avait été comme il l'aurait souhaité. Il marcha d'un pas déterminé dans les couloirs du ministère. En tant que chef de section les dossiers s'empilaient les uns sur les autres. Il n'avait pas réussi aujourd'hui à éponger la montagne de boulot qui s'était accumulée. Cela faisait pratiquement un an qu'il avait obtenu ce poste et il n'avait pas à l'époque imaginé le surcharge de travail que cela représentait. S'il avait vu dans un premier temps le fait de monter de grade, il avait très vite déchanté. Il avait dû se rendre à l'évidence de l'incapacité de ses collaborateurs à prendre une décision sans son accord. Ce qui l'agaçait au plus au point, mais il n'avait pas le choix de faire avec. Il n'allait pas virer la moitié de son département pour incompétence. Même si cette idée lui avait traversé l'esprit et qu'il la trouvait très alléchante. Il avait quitté son bureau plus tôt qu'à son habitude, ayant besoin de faire une pause.

Sa mère lui avait demandé de lui rendre un petit service avant de rentrer au Manoir. Ambroise s'était encore une fois résigné à accepter sa demande, même si cela l'énervait. Il n'avait même pas pris le temps d'enlever sa robe de sorcier brodée d'un fil d'or de l'emblème de son département. En dessous, il portait comme à son habitude un pantalon de ville de couleur anthracite avec un petit polo à rayures rouge et noir. Il ne voulait pas paraître trop guindé, mais il devait cependant faire attention à sa façon de s'habiller. Cela lui donnait un air chic et sobre.
Tout en marchant dans les couloirs, il pestait intérieurement. *Punaise pourquoi cette maudite loi sur le transplanage dans cette ville, j'aurais été plus vite arrivé.*  Il devait faire avec comme le commun des citoyens. Il accéléra le pas en quittant le ministère afin d'arriver dans la fameuse allée. La rue commerçante grouillait de monde à cette heure de la journée. *C'est bien ma veine.* Il salua au passage d'un signe de tête quelques connaissances, mais il ne souhaitait pas s’arrêter pour discuter. Ambroise n'avait pas spécialement l'envie de s'éterniser en ce lieu. Il se dirigea vers la boutique qui l'avait amené ici. Il ouvrit la porte et entendit le petit carillon tinter à son entrée. Il y avait déjà un homme avant lui. * Pas trop de monde l'affaire devrait être vite réglée.* Ambroise  regarda rapidement le jeune homme avant d'entendre une voix l’appeler.

« Monsieur de Beauregard, je suppose que vous venez pour la potion de Madame votre mère ? »
« En effet, elle m'a demandé de venir la récupérer. »
« Elle n'est pas tout à fait prête je vais devoir vous faire patienter un instant. »
« Bien.. » lâcha Ambroise avec un petit soupir. * Par la barbe de merlin c'est bien ma veine.* Pensa t-il.
« Avez-vous eu le temps de réfléchir à mon offre par rapport à Kouzlo, vous savez à quel point il me serait... »

Le marchand n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'Ambroise le coupa net.

« Il n'en est pas question pour le moment et avant de parler quoi que ce soit je crois que vous avez un client qui était là avant moi. »
« Heuu .. » Grommela le marchand.

Ambroise reporta son regard sur le jeune homme qui était présent.

« Que voulez-vous tout se perd, même le sens du commerce. »

Son ton s'était clairement montré plus cinglant qu'à l'accoutumé. Il esquissa un petit sourire, en voyant la tête du marchand se décomposer, visiblement ce dernier se trouvait malaise vis-à-vis de la situation qu'il venait de provoquer par maladresse. 
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
De près comme de loin toujours en Avalon
je serais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Chat timbré
Modotte
Localisation : Là où il y a de la lumière mais pas trop, histoire de ne pas mourir douloureusement
Messages : 57
Age : 28
Date d'inscription : 14/06/2018

MessageSujet: Re: Laissez-moi accomplir mon destin {feat: Ambroise de Beauregard} Jeu 19 Juil - 22:02

This is my destiny
◮ Charles & Ambroise
Le choix des ingrédients est difficile, n'est-il pas ? Après tout... Tu écris comme un pied, tes lettres ressemblent à des traits réalisés par des enfants de deux ans. Te rends-tu seulement compte du boulet que tu es ? Incorrigible. Fouinant tout autour de toi, tu plonges ta tête devant des bocaux tous plus hideux les uns que les autres. Tiens, celui-ci aurait pu être ta tête... En fois retravaillée par un vaudoo et trempée dans ce liquide des plus visqueux. Allez, prends-en encore pleins les yeux. Fouillant de tes orbites à une vitesse folle, tu n'es pas à l'aise. Les lieux te déplaisent en réalité. Alors que comptes-tu faire ?

Ah, un mouvement autre. Cette fois-ci, tu te déplaces dans un autre espace de la boutique, pour te diriger vers une armoire comprenant pleins de compartiments. Ouvrant quelques-uns, tu découvres un élément de ta liste. Puis un autre. Serait-ce ton jour de chance ? Pas sûr. Observant ta pseudo-liste et tes ingrédients, il t'en manque encore beaucoup. Mais demandes donc au marchand. Tu l'insulteras au passage, rendant le tout très conviviale. Non ?

Un homme entre à son tour dans la boutique. Tu ne lui accordes pas beaucoup d'importance. Bien vêtu de sa personne, il ne fait aucun doute qu'il est une personne de haut rang, ou en tout cas assez aisé. Toi, tu fais pitié avec tes vêtements... Ce n'est pas comme si tu n'avais pas d'argent. Simplement une personne négligée.

Un dialogue se fait entre les deux autres hommes, mais tu n'y prêtes pas attention. Enfin, tout cela c'était avant de voir sur ton misérable bout de papier, ce petit symbole signifiant que tu étais obligé de demander au vendeur s'il avait reçu des plants d'Asphodèle. Élément important pour sa potion.

"Connard."

Un long silence va s'installer si tu restes ainsi, tu le sais ?

"Heu... Pardon messieurs, connard, connard, connard."


Bon, le point positif pour toi, c'est qu'il est clairement lisible sur ton visage, le malaise que tu ressens. Il faudrait être le dernier des idiots pour ne pas remarquer qu'il y a un souci.

Tu tends ton bout de papier là ? Sérieusement, qui pourrait lire... DES TRAITS ?!

Montrant ton ébauche de liste, tu reprends :

"S'il vous p... P... Plait... Putain."


C'était presque ça. Mais, dis-moi, regardes un peu mieux cet homme, le client. Tu es sûr de ne pas l'avoir déjà vu quelque part ? Comme... Une ou deux fois où tu as causé bien du tort à la communauté magique à cause de tes tentatives de suicide des plus pittoresques.


_________________
LAISSEZ MOI MOURIR SEUL
bien que je ne veuille pas que cela soit douloureux
La mort serait une délivrance par rapport à cet enfer de l'éternité. Grande connaissance ? Non, mais j'anticipe le fait que je vais longuement me faire chier. Et que Gabriel me détruira tout au long de mon éternité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Admin
Localisation : Avalon
Messages : 22
Age : 39
Date d'inscription : 23/06/2018

MessageSujet: Re: Laissez-moi accomplir mon destin {feat: Ambroise de Beauregard} Dim 29 Juil - 13:48


Ambroise ne s'attendait pas à ce qui allait suivre. La scène lui parut surréaliste dans un premier temps. Quand le premier mot sortit de la bouche du jeune homme il en fut presque offusqué. Il était certes mal placé au vu de la pseudo scène qui avait fait à l'apothicaire, mais il était toujours plus simple de juger les autres que de se remettre en question. Ambroise avait évolué dans un contexte ou il fallait tenir son rang. Même lorsqu'il avait ses états d'âmes, il se montrait rarement grossier. Il préférait pouvoir écraser son adversaire par plus de finesse et toucher là ou cela faisait mal. Ambroise fut un instant perplexe au vu de la situation. Il n'osa pas intervenir sur le moment, restant comme interloqué. Puis il comprit rapidement, par l'attitude du jeune homme que ce n'était pas voulu, pas réellement de sa faute si les mots qui venaient été si offusquant. * Sacré entrée en matière.* Il guetta la réaction de vendeur qui était déjà mal à l'aise avec ce que lui avait dit le jeune homme de la famille de Beauregard. Ambroise se demandait comment ce dernier allait se sortir de cette situation des plus embarrassantes. Visiblement pour ce pauvre vendeur cela ne devait pas être sa journée. Ambroise guettait sa réaction avec le plus grand intérêt. Sur le plan personnel il n'aurait pas apprécié d'être traité ainsi. Un long silence pesant s'installa au sein de la boutique, l'ambiance était lourde et pesante. Ambroise regarda les deux protagonistes et il regrettait presque d'avoir adressé la parole à cet individu. *Un bon sort de Bloclang pourrait l'empêcher de dire de telle insulte.* Ambroise s'interrogeait sur le fait de savoir comment ce pauvre alchimiste allait pouvoir s'en sortir sans perdre la face ni craquer.
L'apothicaire resta visiblement stoïque sans aucune réaction. Il prit le papier tendu, il plissa les yeux pour déchiffrer le message. Il réfléchit un instant, avant de prendre la parole d'un ton calme et posé.

« Oui il m'en reste en stock je vais vous demander un instant.  Puis il reporta son attention sur Ambroise.« J'en profiterais pour voir l'avancer de la potion. »  Sans demander son reste il disparut dans son arrière boutique.

*C'est bien ma veine de rester avec cet étrange individu. * Ambroise n'avait qu'une envie c'était de quitter les lieux au plus vite. *Cela m'apprendra à rendre service.* Ambroise ne savait pas comment faire, il avait évidemment compris que si le client parlait il allait subir une vague d'insulte. Après un instant de réflexion et au vu de ce qu'il s'était passé, Ambroise appréhendait la situation avec beaucoup d'empathie pour une fois. *Pauvre bougre, cela doit être un enfer à vivre au quotidien.* Il se doutait bien que ce soit pathologique, il ne voyait pas vraiment d'autre explication sauf un état mental défectueux. Il y avait tant de déséquilibré que plus rien ne l'étonnait vraiment. Il était régulièrement confronté à la maladresse de ses semblables sorciers et il devait bien souvent réparer leurs erreurs afin de préserver leur monde. Il fronça les sourcils et il commençait à éprouver de la pitié pour ce pauvre client. * Je me demande s'il n'y a pas un traitement à efficace qu'un médicomage à Ceridwen pourrait lui dispenser. Je suppose qu'il a dû se renseigner ou bien ... enfin quelle drôle de vie. La nature joue des fois des vilains tours.*
Il s'approcha vers quelques filtres qui étaient en exposition afin de les regarder. Il s'efforçait de ne pas dévisager cet homme qui l'intriguait un peu dans le fond. Il ne voulait pas que l'ambiance soit encore plus pesante. Ambroise se risqua à lui adresser la parole. Il décida de se montrer complaisant, même si au fond de lui il n'était pas plus intéressé que cela par la vie ce drôle d'individu.

« Pas évident à gérer dans la vie de tous les jours, je suppose.»
*Pauvre diable cela doit le limiter dans les interactions sociales, pour lancer le moindre sort cela ne doit pas être simple non plus.*

Ambroise se doutait qu'à la moindre réponse de son interlocuteur les grossièretés allaient fuser. Il avait hâte que le vendeur revienne avec la potion et qu'il puisse enfin déguerpir au plus vite. Il devait cependant prendre son mal en patience, il n'avait pas le choix. Il avait cependant un étrange sentiment vis-à-vis de cet homme comme si la situation lui était dans le fond familière, il ne savait pas dire réellement pourquoi.
Codage par Libella sur Graphiorum

_________________
De près comme de loin toujours en Avalon
je serais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Laissez-moi accomplir mon destin {feat: Ambroise de Beauregard}

Revenir en haut Aller en bas
Laissez-moi accomplir mon destin {feat: Ambroise de Beauregard}
Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Accomplir son destin
» L'heure d'accomplir son destin, la quête des Kaguyas!!
» La Volonté forge le Destin [Feat Hyô Matawa]
» On ne contrôle pas le destin !
» Hasard ou destin? [Guenièvre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: L'allée de bimbeloterie-
Sauter vers: